Comment lutter contre le stress en entreprise ?

 

Patrons, chefs d’entreprise et directeurs : vous êtes et serez tôt ou tard confrontés au stress de votre personnel. Ce syndrome inévitable de l’anxiété au travail est courant. Votre rôle est de prévenir, découvrir et lutter contre le stress de vos employés. Il n’est pas impossible d’avoir une équipe motivée, soudée et productive. Pour son bien-être, vous devez lui fournir un espace de travail agréable et confortable. Vous pouvez éviter les maladies professionnelles, la dépression voire le burn-out. Le stress dit “négatif” est détectable d’après quelques signaux instinctifs. Pour préserver une bonne qualité de travail au sein de votre entreprise, vous avez à votre disposition des solutions efficaces que vous pouvez mettre en place au sein de l’entreprise,ou en conviant le personnel à des stages organisés par des agences de séminaires à l’étranger. Elles analysent et évacuent le stress en groupe ou en individuel.

 

Comment détecter le stress de son personnel ?

 

Au sein de l’entreprise, on constate deux types de stress. Le stress positif mène l’employé à produire avec créativité et motivation. La stress négatif, quand à lui, peut conduire l’employé au burn-out. En tant que chef d’entreprise et selon la loi relative à la santé et à la sécurité des employés, vous devez être capable de détecter le stress. Cela peut paraître difficile, mais certains signes ne trompent pas.

 

Un employé stressé réagit excessivement face à la charge de travail. Il a l’impression d’être débordé alors que ses collègues peuvent facilement effectuer leurs tâches. La personne concernée peut aussi avoir des réactions démesurées face aux remarques. Elle répond avec agacement voire violence envers ses collaborateurs.

 

Inversement, l’employé peut fuir ce syndrome d’anxiété. On observe une baisse de la concentration et de la productivité. L’employé ne veut plus endosser ses responsabilités professionnelles. Il est fatigué et ses périodes de repos ne lui apportent plus aucun bien-être. Les retards sont de plus en plus fréquents. Le salarié peut aller jusqu’à la démission.

 

Les périodes de restructuration sont aussi propices au stress. Le changement ne permet pas de lutter contre le stress, bien au contraire. De plus, si des licenciements ont eu lieu, l’anxiété sera d’autant plus importante chez vos salariés. La peur d’être à leur tour licenciés est un des facteurs du stress.