Le maître-nageur sauveteur

Lorsqu’on pense au maître-nageur, du moins pour la plupart d’entre nous qui avons grandi avec la série « Alerte à Malibu », nous avons à l’esprit ces fameux maillots de bain rouges portés par des hommes et des femmes aux corps irréprochables. Le maître nageur, s’il peut créer des fantasmes, est une réelle vocation qui demande de grandes aptitudes physiques et morales. Officiellement appelé “éducateur sportif des activités de la natation”, le maître-nageur a deux fonctions principales. Que ce soit aux abords des piscines, d’hôtels, en bord de mer ou de plans d’eau, il s’assure de la sécurité des baigneurs et il donne des cours de natation à différents publics. Pédagogue et créatif, il est prêt à exercer dans des lieux aussi divers que complexes. Le maître nageur est aux aguets, il doit avoir l’œil partout et faire preuve de vigilance en permanence. Il surveille, il scrute le moindre mouvement, l’eau, il la connaît et il est préparé à différentes éventualités.

Sa mission : sauver des vies. Pour y arriver : une formation complète.

Il existe trois niveaux de surveillants de baignade. Chaque niveau correspond à un diplôme qui lui est associé :

  • Le surveillant de baignade titulaire du BSB (Brevet du Surveillant de Baignade). Il contrôle les baignades dans les centres de vacances et de loisirs. Son diplôme est valable 5 ans, cette période passée, il repassera certaines épreuves pour reconduire sa validité.
  • L'assistant du maître nageur titulaire du BNSSA (Le Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique). Il surveillera des piscines privées, des plages publiques comme privées. Il assistera les maîtres nageurs dans les piscines publiques.